L'HISTOIRE DU CINÉ-BOURSE

1896

La première demande de création du Ciné-Bourse présentée au Conseil Municipal date de 1896. Elle est renouvelée en 1901 et en 1903 par les syndicats des ouvriers en cuirs et peaux, des gantiers, des papetiers et des ouvriers du bâtiment.


1919

Il faut attendre la municipalité présidée par Joseph Lasvergnas, élu en 1919, pour que le projet de construction voit le jour, non sans difficultés : refus du préfet pour la participation des ponts et chaussées, difficultés au niveau de la subvention, de l’acceptation du bail et du montant du loyer symbolique (un franc) accordés à la C.G.T. 


1922

Le 15 novembre 1922, le projet fut finalement approuvé par le préfet de la Haute-Vienne et le devis s’élevait alors à 255.000 francs, mobilier compris.


1er Mai1926

Inauguration de la Bourse du Travail 


De la Bourse du Travail au Ciné-Bourse

La plupart des jeunes saint-juniauds fréquentant le cinéma de leur ville en ignorent son passé politique, syndical et culturel. Son nom initial, la Bourse du travail, est pourtant très significatif : avant d’être le cinéma que l’on connaît aujourd’hui, ce lieu très populaire avait une fonction sociale.

Histoire de la Bourse du Travail

Une Bourse du Travail est à l’origine un lieu permettant aux syndicats de posséder des locaux pour exercer leurs activités : réunions, permanence d’accueil syndicale, service d’entraide mais aussi culture ouvrière… Ces activités avaient pour vocation d’améliorer les conditions de vie et de travail des ouvriers, et de maintenir l’union ouvrière. Des séances d’information y sont organisées pour donner une culture politique et historique aux ouvriers dont l’objectif premier est de faire évoluer les rapports sociaux.

La construction de la Bourse du Travail est demandée dès 1896 par les syndicats. Le projet est appuyé par la municipalité en 1919 lorsque Joseph Lasvergnas est élu maire. Et il faut attendre trois ans de plus pour que la préfecture donne son accord. Le bâti- ment est achevé et inauguré en 1926.