Lycéens et apprentis au Cinéma

Renseignements
et réservations :
Duarte Caetano

programmation@cinebourse.fr
+33 (0)5 55 02 26 16

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s’adresse aux élèves des lycées d’enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA).

Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma.

Grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d’une culture cinématographique.
Les films sont présentés en version originale sous-titrée en français.

Le tarif est de 2.50€ par élève. Gratuité pour les accompagnateurs.

Tous les dossiers pédagogiques et les informations techniques sur le site : Lycéens au cinéma

1er Trimestre

My Sweet Pepper Land

De Hiner Saleem
Avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan, Suat Usta
France, 2014, 1H34

Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

2ème Trimestre

De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites

De Paul Newman
Avec Joanne Woodward, Nell Potts, Roberta Wallach
USA, 1973, 1H40

Beatrice Hunsdorfer, femme abandonnée de quarante ans, élève seule ses deux filles de treize et dix-sept ans. Elle tente de rompre la routine en faisant des rencontres qui sont toujours de courte durée.

3ème Trimestre

Fatima

De Philippe Faucon
Avec Soria Zeroual, Zita Hanrot, Kenza Noah Aïche
France, 2015, 1H19

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.